Alertes pour : ville de Toronto

Alertes/avertissements

15h42 HAE le dimanche 17 juin 2018
Avertissement de chaleur en vigueur pour :

  • ville de Toronto

Un indice humidex de 40 est prévu.

Temps chaud et humide aujourd'hui et lundi.

Les températures élevées devraient toujours atteindre de 30 à 33 degrés aujourd'hui et lundi avec un indice humidex maximum de près de 40. De plus, le minimum ce soir et cette nuit descendra seulement à 20 à 23 degrés, ce qui offrira bien peu de répit de la chaleur.

Un front froid traversera le sud de l'Ontario dans la soirée et la nuit de lundi, ce qui mettra fin à l'épisode de chaleur.

La chaleur extrême affecte tout le monde.

Les risques sont plus grands pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui travaillent ou font de l'exercice à l'extérieur.

Ne laissez jamais des personnes ou des animaux dans un véhicule stationné.

Veuillez continuer à surveiller les alertes et les prévisions émises par Environnement Canada. Pour signaler du temps violent, envoyez un courriel à meteoON@canada.ca ou publiez un gazouillis en utilisant le mot-clic #ONMeteo.

 

Bulletins

15h31 HAE le dimanche 17 juin 2018
Bulletin spécial sur la qualité de l'air en vigueur pour :

  • ville de Toronto

Des niveaux possiblement élevés de pollution de l'air sont attendus cet après-midi et tôt ce soir.

Le temps très chaud et ensoleillé devrait toujours entraîner une hausse des concentrations d'ozone au sol dans le sud-ouest de l'Ontario et le secteur du Golden Horseshoe. Une Cote air santé de risque modéré est encore attendue au cours de la journée avec une possibilité de risque élévé pendant une courte période en après-midi.

Un bulletin spécial sur la qualité de l'air reste en vigueur, car la qualité de l'air pourrait se détériorer.

Une toux inhabituelle, l'irritation de la gorge, des maux de tête et l'essoufflement comptent parmi les symptômes possibles. Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, comme l'asthme, sont plus à risque.

Les personnes ayant une maladie pulmonaire, comme l'asthme ou une MPOC, peuvent être particulièrement vulnérables à la pollution de l'air. Habituellement, pour un niveau de pollution donné, ces personnes vont souffrir de problèmes de santé plus graves que la population en général. La pollution peut aggraver leur maladie et les porter à consommer davantage de médicaments de même qu'à augmenter la fréquence à laquelle elles consultent un médecin, se rendent en salle d'urgence ou sont hospitalisées.

Consultez le site www.coteairsante.ca pour en savoir plus sur comment réduire les risques pour la santé et comment contribuer à réduire la pollution, de même que pour connaître les valeurs actuelles et prévues de la CAS.

Veuillez continuer à surveiller les alertes et les prévisions émises par Environnement Canada.

Émis par Environnement Canada et la province de l'Ontario

Suivez :

Ce que nous faisons

En vedette

Mesures de sécurité en cas de foudre

Quand le tonnerre gronde, RENTREZ VITE!

Cote Air Santé

Bien s'informer pour bien respirer

Météo estivale et temps violent

Soyez-prêts!

Date de modification :