Alertes pour : Boundary

Bulletins

3h25 HAP le jeudi 17 août 2017
Bulletin spécial sur la qualité de l'air en vigueur pour :

  • Boundary

Le Ministry of Environment & Climate Change Strategy, en collaboration avec la Interior Health Authority et la Northern Health Authority,
a mis à jour l'avis de ciel enfumé en raison de la fumée.

Les secteurs visés par ce bulletin incluent : 100 Mile, lacs Arrow - lac Slocan, Boundary, Cariboo Nord (y compris Quesnel), Cariboo Sud (y compris Willliams Lake), Chilcotin, Columbia Est, Kootenay Est, la vallée de la rivière Elk, le canyon du Fraser, Kinbasket, le lac Kootenay, Nicola, Columbia Nord, Thompson Nord, l'Okanagan, Prince George, Shuswap, Similkameen, Thompson Sud, Columbia Ouest, Kootenay Ouest, Yellowhead et parc national Yoho - parc national Kootenay.

La direction des vents en altitude est devenue favorable dans la majeure partie de l'intérieur sud et certaines parties des Kootenays et des Columbias Sud hier, alors les conditions de fumée se sont donc améliorées. Toutefois, les conditions devraient se détériorer de nouveau au cours de la fin de semaine.

Les concentrations de fumée varieront toujours considérablement en fonction des vents, de l'évolution des feux et des variations de températures.

Évitez encore les activités extérieures qui demandent de grands efforts. Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé si vous présentez l'un des symptômes suivants : difficulté à respirer, douleurs ou inconfort à la poitrine et apparition soudaine de toux ou d'une irritation des voies respiratoires. La fumée est particulièrement nocive pour les nourrissons, les personnes âgées et les personnes qui souffrent déjà de problèmes de santé comme le diabète et les maladies cardiaques ou respiratoires.

Ce bulletin demeurera encore en vigueur jusqu'à indication contraire.

Une toux inhabituelle, l'irritation de la gorge, des maux de tête et l'essoufflement comptent parmi les symptômes possibles. Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, comme l'asthme, sont plus à risque.

Les personnes ayant une maladie pulmonaire, comme l'asthme ou une MPOC, peuvent être particulièrement vulnérables à la pollution de l'air. Habituellement, pour un niveau de pollution donné, ces personnes vont souffrir de problèmes de santé plus graves que la population en général. La pollution peut aggraver leur maladie et les porter à consommer davantage de médicaments de même qu'à augmenter la fréquence à laquelle elles consultent un médecin, se rendent en salle d'urgence ou sont hospitalisées.

Si vous avez de la difficulté à respirer, restez à l'intérieur. Installez-vous dans un endroit frais et bien ventilé. Il pourrait être utile de faire fonctionner un climatiseur pour rafraîchir et filtrer l'air. Si vous ouvrez les fenêtres, vous risquez de laisser entrer davantage d'air pollué. Si votre maison n'est pas climatisée, vous pouvez vous rendre dans un lieu public qui l'est (bibliothèque, centre commercial, centre récréatif).

Pour plus d'information sur la qualité de l'air actuelle, veuillez consulter : www.bcairquality.ca.

Consultez le site www.coteairsante.ca pour en savoir plus sur comment réduire les risques pour la santé et comment contribuer à réduire la pollution, de même que pour connaître les valeurs actuelles et prévues de la CAS.

Veuillez continuer à surveiller les alertes et les prévisions émises par Environnement Canada.

Émis par Environnement Canada et le B.C. Ministry of Environment

Suivez :

Ce que nous faisons

En vedette

Date de modification :