Données du SGPD en format GRIB2 : 25 km

Les champs du jeu de données GRIB2 du Système global de prévision déterministe (SGPD) sont disponibles sur une grille latitude-longitude de 1500 x 751 à 0,24 x 0,24 degré de résolution, ce qui correspond à une résolution effective d’environ 25 km.

SGPD sur une grille 25 km latitude-longitude à pleine résolution

SGPD sur une grille de 25km lat-lon

Spécifications de la grille

Tableau indiquant les valeurs des différents paramètres de la grille latitude-longitude à 25 km.

Paramètre Valeur
ni 1500
nj 751
résolution 0.24°
coordonnées du premier
point de grille
90° S 180° W

Téléchargement

Les données sont disponibles via le protocole HTTP. Il est possible d’y accéder avec un fureteur standard. Dans ce cas, on obtient une liste de liens donnant accès à un fichier GRIB2. Nous vous recommandons d’automatiser le téléchargement en le scriptant avec wget (lien externe, anglais) ou un programme équivalent. Pour plus d’information sur wget, consultez les notes d’utilisation.

Les données sont accessibles à adresse suivante :
http://dd.meteo.gc.ca/model_gem_global/25km/grib2/lat_lon/HH/hhh/

où :

Nomenclature des noms de fichiers

Les fichiers ont la nomenclature suivante :
CMC_glb_Variable_TypedeNiveau_Niveau_projection_YYYYMMDDHH_Phhh.grib2

où :

  • CMC : Chaîne de caractères constante indiquant le Centre météorologique canadien (CMC) émet les prévisions.
  • glb : Chaîne de caractères constante indiquant que les données proviennent du SGPD.
  • Variable : Type de variable contenu dans le fichier (ex. : UGRD). Pour voir la liste complète, consultez la section « Description des variables disponibles ».
  • TypedeNiveau : Type de niveau. Pour voir la liste complète, consultez la section « Description des variables disponibles ».
  • Niveau : Valeur du niveau. Pour voir la liste complète, consultez la section « Description des variables disponibles ».
  • Projection : Représente le type de projection utilisée pour les données. Peut prendre les valeurs [latlon, ps].
  • YYYYMMDD : Année, mois et jour du début de la prévision.
  • HH : Heure UTC de la passe [00, 12].
  • Phhh : « P » est un caractère constant. « hhh » représente l’heure de prévision [000, 003, 006, ..., 240].
  • grib2 : Chaîne de caractères constante indiquant que le format est GRIB2.

Exemple de nom de fichier :
CMC_glb_TMP_ISBL_925_latlon.24x.242010090800_P042.grib2

Le fichier débute le 8 septembre 2010 à 00Z (2010090800). Il a été créé par le CMC et contient une prévision du SGPD. Il contient les composantes de la température (TMP), au niveau isobarique 925 mb (ISBL_925), pour l’heure de prévision 42 (P042) en format GRIB2 (.grib2).

Niveaux

La couverture verticale des champs tridimensionnels peut atteindre jusqu’à 28 niveaux isobariques.

Niveaux isobariques (hPa) : 1015, 1000, 985, 970, 950, 925, 900, 850, 800, 750, 700, 650, 600, 550, 500, 450, 400, 350, 300, 275, 250, 225, 200, 175, 150, 100, 50.

Certains champs reçoivent une couverture verticale limitée à quatre niveaux isobariques.

Niveaux isobariques (couverture réduite, hPa): 850, 700, 500, 250.

Autres types de niveaux qui pourraient être applicables à certains champs :

Vérification

Notez qu’il y a une différence importante de précision entre une prévision d’un jour et une prévision de dix jours. Les erreurs des modèles numériques augmentent inévitablement avec l’heure de validité de la prévision. L’augmentation de l’erreur est inhérente au processus de prévision numérique du temps.

Erreur quadratique moyenne pour les températures à 850 hPa de 24 à 240 heures

Le graphique ci-dessus présente l’erreur quadratique moyenne (EQM) de la température à 850 hPa du modèle du SGPD du CMC, prévue de 24 à 240 heures à l’avance, moyennée sur l’année 2010 et calculée par rapport au réseau nord-américain d’observation de radiosondage. On note que l’erreur augmente linéairement avec le temps de prévision, ce qui est caractéristique de la plupart des champs des modèles de prévision.

L’EQM est une mesure de l’erreur moyenne sur un champ de valeurs, sans information sur la direction de l’erreur (connue sous le nom de biais). Elle est pondérée en fonction du carré de l’erreur et est donc sensible aux erreurs importantes.

La hauteur de 850 hPa (environ 5 000 pieds ou 1 500 mètres au-dessus du niveau de la mer) est généralement représentative de l’atmosphère libre au-dessus de la couche limite près de la surface de la Terre.

Ces considérations ne remettent pas en question l’utilité des prévisions ou les progrès en la matière. En général, on observe un gain d’environ une journée par décennie dans la qualité des prévisions depuis les débuts de la modélisation numérique du temps au milieu du 20e siècle.

Description des variables disponibles

Notes :

  1. La direction des composantes u (UGRD) et v (VGRD) du vecteur vent doit être résolue selon les composantes i, j de la grille définie et dans la direction croissante des coordonnées i, j. Veuillez vous rérérer à la table de code 7 du standard GRIB pour de plus amples informations.
  2. Les paramètres NLWRS_SFC, DSWRF_NTAT, DLWRF_NTAT sont donnés en quantités accumulées. L’intervalle temporel d’accumulation est spécifié selon la valeur numéro 4 de la table de code 5 du standard GRIB. En raison de l’accumulation sur une période, les unités d’origine (watts par mètre carré) deviennent des joules par mètre carré.
  3. Le paramètre représentant l’humidité dans le modèle est l’humidité spécifique (SPFH). C’est ce paramètre qui devrait être utilisé pour toute application de PNT. La dépression du point de rosée (DEPR) est un paramètre diagnostique déconseillé pour les applications de haute précision.

Ce que nous faisons

Date de modification :